ATTENTION ! Ne vous inscrivez pas, ce forum n'est plus en jeu.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 In vino veritas (libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: In vino veritas (libre)   Sam 19 Jan - 13:08

Février enfin arrivé, Elyzabeth profitait pleinement de cette sortie à Pré au Lard.
La fois dernière, elle n'avait pas eu le temps de faire la tournée des pubs mais elle était fière de pouvoir rattraper son retard, en cette joyeuse fin d'après-midi avec un excellent cru d'hydromel vieilli.
La Serpentarde tourna la tête, lentement en observant le bar malfamé.
C'était vraiment cool ici et le barman était un chic type.


- Une autre, s'il vous plaît !

Alors qu'elle était en train de contempler sa coupe avec ravissement, la porte d'entrée s'ouvrit si brutalement qu'elle sursauta, étouffant un violent hoquet.
Atterrée, Elyzabeth dévisageait d'un air froid la cause de toute cette agitation...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Dim 20 Jan - 0:38

Vanille en avait mare de rester enfermer dans le collège. Qais quand elle se leva le matin elle remarqu'a qu'une sortie etait prevue l'apres midi meme a pres au lard. cela lui redonna le sourire l'air frais elle adorer sa. elle descendit pour aller dejeuner puis elle remontit ensuite pour se laver et faire son train train habituelle. quand ce fut l'heure elle descendit sa bourse en poche, en direction de la sortie de poudlard. arriver dans le petit village elle se dirigea vers la tete de sanglier pour boire un petit verre de bierrabeurre ou autre. quand elle entrit dans le petit bar tout le monde la regarda mais cela ne la gena gère. un peut plus lion elle remarqu'a une elev du college qui buvait un verre d'hydromel, vanille qui ne lui avait jamais vraiment parler descida d'aller faire les presentations.

-salut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Dim 20 Jan - 12:48

- Salut ! T'es à Serpentard ?
Parce que je cause pas aux Gryffys, ça les instruit !


Enfin, si, elle leur parlait mais avec des moyens plus direct que les mots.
Elyzabeth souriait, l'air sereine et en bonne santé, ce qui n'allait pas durer, vu tout ce qu'elle vidait.
Mais la 7ème année lâcha son verre pour regarder autour d'elle.
Elle fit un geste brusque qui fit tomber les coupes des ses voisins de bar.


Désolé...

Elle renifla d'un air faussement navré puis baissa les yeux sur les débris de verre.

Argh ! 7 ans de malheur !

Elyzabeth releva la tête pour regarder l'autre fille et sourit.
Si elle n'était pas de Serpentard, elle avait au moins eu le bon goût de venir dans ce bar.
Tout en surveillant autour d'elle, la 7ème année se dit qu'il n'y avait pas meilleur endroit sur Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Dim 20 Jan - 14:08

vanille regarda bizarement la jeune serpentard ,*j'ai une tete de grifondor moi* avez t'elle penser.

-non je ne suis pas a grifindor je suis a serpentard!!!

dit je en souriant cette fois ci a la jeune fille devant moi. mais elle fit un geste brusque qui fit renverser tout les verres des tables voisines. vanille ne dit rien et elle se contenta de regarder.

- au fait je suis vanille... vanille vandom et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Lun 21 Jan - 0:02

- Excuse-moi... Je ne voulais pas t'insulter !
Surtout qu'il n'y pas pire insulte au monde...
Aaah, ces Gryffys ! Quelle horreur !!


Elyzabeth sourit, pensive avant de se servir un verre de Wisky Pur Feu, pour changer.
Puis, se rendant compte qu'elle ne s'était pas présentée, s'en voulant de cette négligence, elle ajouta :

Tiens, je te paye la tournée ! Lança t-elle gaiement, en plaçant un énorme verre de Wisky sous le nez de sa camarade.

Moi, c'est Elyzabeth Bathiary Limon...

Elle faillit rajouter "Tâche de t'en souvenir petite" mais se retint juste à temps.
Ce genre de réplique, c'était aux autres qu'elle la réservait, ceux qu'elle ne pouvait pas voir en peinture.
Il y en avait beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Lun 21 Jan - 0:10

la serpentard s'escusa pour l'insulte , non mais moi grifondor et puis quoi encore. elle repondit au sourire de celle qui qui se prenomer Elyzabeth et qui lui offrat un verre de wisky pure feu. vanille n'en avait pas but depuis des lustres mais elle adorer sa.
-merci. la prochaine fois ce sera moi qui offre!!
avait elle dit en buvant une gorger de son wiky.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Mer 23 Jan - 17:23

Elyzabeth eut un sourire effrayant mais c'était sa manière à elle de montrer son affection puis elle se saisit de sa chope et la vida d'un trait sans respirer.
A côté d'elle, un client commandait son centième verre d'hydromel et elle se retourna pour l'observer.
Il avait une sacré descente mais ça ne lui réussissait pas à en croire son visage rouge tomate, sa ressemblance avec le vieux Rusard était troublante, intolérable même.
La jeune fille détourna le regard et s'adressa à sa camarade :


- T'as vu c't' année, ces profs pourris qu'on se paie ? Je te jure, la mamie Ombrage, elle a vraiment un grain !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Mer 23 Jan - 17:40

vanille vida son verre en un coup sa fesait longtemps quelle ne l'avait pas fait et sa remeter les idee en place. puis elyzabeth lui parla des proffesseur de cette annee c'etait vrai quil n'etait pas terrible.

-oui, elle est gonflante en plus c'est pas possible. mais l'ecole est entrain de tomber vraiment ba la!!.

sur ses paroles sa furette sephora avait sorti son nez de sa poche pour regarder dehor vanille la caressa.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Sam 26 Jan - 15:37

- Oh ! Comme c'est trop choupinet ! S'extasia Elyzabeth en voyant Sephora.

Son visage sinistre avait rosi et elle paraissait sous le charme, c'est-à-dire complètement gâteuse...
Elle adorait les furets, les trouvaient drôles et attachants toujours en quête d'un morceau de chair à meurtrir...
Non, elle confondait avec les corbeaux jacasseurs, celui qu'elle possédait s'appelait Cornélius et elle adorait le regarder pincer les doigts des gens naïfs qui essayaient de le caresser ou de lui donner à manger.

Et si elle disparaissait ? Un accident... Cela arrive parfois, quand on aide le destin...

La 7ème année venait de parler d'une voix enjouée tandis qu'un grand sourire éclatait son visage en deux parties cyniques, elle sortit sa baguette et se mit à l'astiquer sur sa robe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Sam 26 Jan - 20:46

vanille careser sa furette quand la jeune serpentard devint toute gaga a la vue se sephora.

- elle s'appelle sephora tu as des animaux toi. sinon chez moi j'ai un serpent et deux migales.

la jeune furette retourna dans sa poche dormir au chaud. quand elyzabeth parla de ombrage et que se serai bien de changer le destin en la fesant disparaitre de se monde. un sourire engelique aparut au coin de ses levres.

- le destin se modifie a tout moment, il sufit juste de lui donner un petit coup de pouce, c'est une bonne idee et puis qui pourait nous soupsonner.^^

vanille regarda sa nouvelle amie astiquer sa baguette. elle sorti la sienne et la fit tourner autour de ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Dim 27 Jan - 14:06

La comtesse sourit, joyeuse et répliqua en se servant une autre pinte d'hydromel :

- Cornélius, c'est mon corbeau ! Il est très intelligent et c'est mon seul ami !

Elyzabeth porta son verre à ses lèvres et le vida d'un trait puis, après un soupir de satisfaction elle reprit d'une voix guillerette :

Tu as raison, personne n'oserait soupçonner les habiles Serpentards que nous sommes !
J'avais envisagé plusieurs moyens mais...
Le poison me semble une assez bonne éventualité et sans me vouloir me vanter, j'excelle dans l'art des somnifères fatals...

A côté des deux jeunes filles, un ivrogne s'écroula sur le plancher crasseux et se mit régurgiter tout ce que son estomac n'avait eu le temps d'analyser, créant une véritable marre poisseuse qui fit fuir bon nombre de clients respectables.
La jeune noble profita de la confusion pour se pencher vers son amie et chuchoter sur le ton du secret :

La goutte du mort-vivant, tu connais ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Dim 27 Jan - 14:49

c'etait vrai qui pourai accuser de noble serpentard au sang pure coulant dans les veines; vanille sourit. un professeur en moin sa ne ferai pas de mal.

-moi ma furette fait partie de mes amies et j'ai aussi mon serpent et ma migale et ma tarentule. mais toi tu veux etre amie avec moi on ferai un bon duo de connerie ou de coup foireux

c'etait ses trois confidente. vanille regarda le vielle ivrogne tomber de sa chaise regurgitant tout se quil aait bu. ce n'etait pas terrible à voir. vanille refixa son regarda sur elyzabeth qui lui avait demander si elle connaisser le poison la goutte de mort vivant. vanille en avait deja entendue parler mais sans plus.

-ba j'en ai entendue parler comme sa c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Mar 29 Jan - 22:59

- Hum, j'ai de l'armoise mais plus assez d'asphodèle...
Or je veux obtenir un mélange corsé exprès pour elle...


Elyzabeth souriait d'un air macabre, elle glissa sa baguette dans sa manche pour la cacher à ses ennemis, une vieille habitude typique de sa famille puis ajouta d'un air grave, feignant l'intellectuelle au cerveau démentiel :

C'est un somnifère très puissant, il aide à atteindre le repos éternel sans douleur.
Je suppose qu'on ne se sent même pas partir. C'est inouïe !
Enfin, exactement ce qu'il faut pour une mamie de son envergure...

Reprenant une expression de visage plus sereine, la jeune comtesse se frotta les mains tout en surveillant autour d'elle d'éventuels rapporteurs mais elle ne discerna aucun élève ou autre individu louche.

Est-ce que tu serais d'accord... Pour commettre un meurtre ?

Elyzabeth avait de nouveau l'air sombre et ne souriait plus.
Elle venait de se rendre compte qu'elle avait une grave erreur : dévoiler son plan ainsi, à une personne qu'elle venait juste de rencontrer.
Depuis quand était-elle aussi négligente ? Son milieu social l'avait pourtant forgé de ses fourberies.
Si Vanille n'allait pas dans son sens...
Un petit sortilège d'oubliette la garantirait de son silence.
Elle avait été imprudente, on ne pouvait accorder sa confiance à personne, ici-bas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Mer 30 Jan - 17:06

un somnifere tres puissant, pratique pour que sa tante ne l'embete plus pour toujours, elle s'en debarasserai bien. vanille regarda elyzabeth d'un air reveur. vanille qui fixait la jeune serpentard de ses yeux marron / vert , fixa la baguette de celle ci qui la ramasser dans sa manche, vanille elle la fesait toujours tourner entre ses doigt. quand tout a coup elyzabeth lui parla de commetre un meurtre, vanille ne l'avait jamais fait mais, sa lui etait egale si il lui falait eliminer quelqu'un elle le ferait avec plaisir. vanille cacher derriere son coter sage un coter lugubre et maquiabelique.

-oui... si c'est une personne qui me bloque le passage ou si elle me degoute. pourquoi.???

vanille avait parler vite fait bien fait. elle fixait maintenant et ne lacher plus le regard de la jeune serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Ven 1 Fév - 20:20

- Ombrage.
Je serais celle qui la tuera.


Deux points jaunes dansaient dans les yeux bleu sombre de la comtesse.
Elle paraissait en transe, elle ne parlait même plus normalement et murmurait d'un ton sinistre ce qui semblait être une véritable liturgie.
Puis, cessant ses messes sataniques, elle leva son regard possédé vers la vieille horloge, au-dessus du comptoir et tressaillit, soudain redevenue lucide.
Alors lentement, elle se tourna vers Vanille et la fixa d'un air étrange.

Ombrage me bloque le passage, Ombrage me dégoûte, Ombrage mérite de mourir, Ombrage va payer pour ses crimes.

Elle se leva de son tabouret et resta figée, les yeux rivés sur le mur d'en face.
Elyzabeth ne paraissait pas dans son état normal, en vérité, elle avait la tête de quelqu'un qui était en train de perdre les pédales et qui devait aller consulter son psy d'urgence.

Cette femme... Je la déteste !
Elle est... Elle est immonde !
C'est à cause d'elle que tout a changé, que tout s'en allé !
Je ne peux plus la voir, elle et son torchon rose pelucheux !...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Ven 1 Fév - 21:26

vanille regardait elyzabeth, elle etait bizard. tuer ombrage quelle bonne idee vanille lui tendrai la main. elle aidra la jeune serpentard pour sa.

- t'inquiete et calme toi tu ne sera pas seule je serai la pour t'aider. fait moi confiance.

vanille avait parler d'une voix douce et calme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Ven 1 Fév - 22:44

[Casse ambiiance en actiiooonnn^^ Mais me tuez pas maintenant, je veux vivre xD
Si vous ne voulez pas de moi, dîtes-le moi, je supprimerais mon message Wink]

Dolores Jane Ombrage, avec son habituelle robe rose bonbon pelucheuse, ses chaussures à talons aiguilles, roses bien évidemment, son serre-tête assorti au reste de ses vêtements et un petit sac à la main, entra bien tranquillement dans la Tête au Sanglier dans l'espoir de prendre quelque élèves à boire des substances interdites au moins de 17 ans, en l'occurence du Whisky Pur Feu, sans se douter que les deux élèves de Serpentard préparaient un empoisonnement mortel, qui, de plus, serait le sien. Une liasse de parchemins et quelques décrets serrés contre sa poitrine, elle s'assit à la table la plus proche, après avoir nettoyé avec sa baguette la cahise où elle posa son derrière et la table, pour ne pas salir son parchemin rose que constituait l'esquisse de son nouveau décret, et certainement pas les copies des devoirs des premières années. Elle remarqua avec colère que la première copie était celle d'un élève qui glissait à tout bout de champs "Je veux faire de la pratique." "Tous pour la pratique !", ou autres encore, et se promit de lui réserver un sort particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Sam 2 Fév - 15:49

(hj : welcome ! bienvenue ! j'avais mis libre, complètement zapé Wink)


- Ombrage va mourir, Ombrage va mourir ! Scanda Elyzabeth sur un air de triomphe, sans se douter une seule seconde que la principale intéressée venait de lui faire grâce de sa présence céans.

La 7ème année éclata de son rire tornitruant et reprit de la même voix joviale :

Imagine les titres de "la Gazette" ! On sera en première page, Nini !!

A ce moment-là, son verre plein de Whisky Pur Feu lui échappa malencontreusement des mains et dans une vaine tentative pour le rattraper, elle dégringola de son tabouret et se retrouva le cu par terre, non-loin de la table que squattait la mamie Ombrage, qui corrigeait ses copies d'un air renfrogné.
La comtesse ne la vit pas tout de suite, cependant et ce fut seulement quand elle se fut relevée d'un air triomphant, s'apprêtant à regagner sa place sans ressentir la moindre gêne après sa chute ridicule, qu'elle s'aperçut de la présence embarrassante du professeur.

Souriant jusqu'aux oreilles, la jeune fille fit volte face et partit dans sa direction en vue de lui serrer la main, qu'elle tendait avec une expression engageante.
La Serpentarde n'avait jamais eue l'air aussi bienveillante qu'à cet instant et ce qu'elle ruminait dans son for intérieur n'avait jamais été aussi contradictoire avec l'attitude qu'elle affichait en ce moment devant cette prof qu'elle exécrait plus que les Gryffondors eux-même.

Bien le bonjour, Professeur !
Si je puis me permettre, vous devez avoir une sacrée descente pour qu'elle vous amène jusqu'en Enfer !
Comme vous avez du l'entendre, à moins que votre ouïe soit aussi affûtée que votre intellect, moi, la comtesse Elyzabeth Bathiary Limon, je serais ravie de vous guider jusqu'à votre destination finale...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Mer 13 Fév - 21:46

La mamie en question entendit les phrases scandées par la jeune comptesse ds Bathiary Limon. Quand elle capta aussi la dernière réplique d'Elyzabeth, et malgré son aptitude à comprendre rapidemment les pharses prononcées par ses interlocuteurs, la professeur de Défense Contre les Forces du Mal réussit à enregistrer que les deux Serpentard projetaient un meurtre. Qui, de plus, était le sien. Soudain, Elyzabeth dégringola car elle avait fait tombé son verre... QUOI ?! En plus de comploter pour renverser une des personnes les plus importantes du pays, de parler avec un ton aussi joyeux, cette petite sotte buvait du WHISKY PUR FEU ! Arrg, mince, elle était majeure. Quelle désolence. En revanche, la Vandom à côté de la comptesse n'avait pas le droit. Dolores Jane Ombrage rangea soigneusement ses copies dans son sac ; elle s'en occuperait plus tard. Là, sa vie était menacée. La Sous-Secrétaire d'Etat sortit sa baguette discrètement quand la Serpentard s'approcha d'elle, avec un air triomphant qui se lisait à trois kilomètres dans ses yeux. Quelle insolente petite garce, quelle sotte, quelle... continuant mentalement les insultes les plus disgrâcieuses en faveur de la Fourchelangue Bathiary Limon, notamment "Traître à son sang", une des suprêmes insultes du Monde Sang-Pur, et la phrase disant qu' "elle ne valait pas mieux que Potter et sa bande de Ouistitis". Le plus grand dilemme de la vie de Dolores venait de commencer... Quelle était l'insulte la plus PIRE ?? Rompant ses pensées, le professeur eut un petit rictus malveillant et pointa sa baguette vers Elyzabeth. Elle dit ensuite d'une voix mielleuse :

- Chère élève, je suis absolument désolée de devoir vous annoncer que vous, même si vous avez un titre de noblesse incontestable, entre autre celui de Comptesse Sang-Pur des Bathiary Limon, je ne suis pas disposée à... comment avez-vous dit ? Aaah oui, à ma destination finale. En revanche... --la baguette d'Elyzabeth attérit soudainement dans la main d'Ombrage--... Je crois connaître un moyen de vous aider à commettre ceci... mais sur une autre personne. Bien sûr... --Dolores abaissa sa voix-- ceci en tout secret.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   Jeu 14 Fév - 22:54

- Je ne comprends pas ce que vous dites, Professeur.

Elyzabeth venait de parler d'un ton totalement dépourvu d'émotions et elle affichait à présent un sourire poli devant l'inquisitrice.
Franchement, comme ça lui était égal ce que disait Dolores Ombrage ! Tout ça n'avait pas la moindre espèce d'importance en l'instant présent.
Ce qu'elle ressentait n'était rien d'autre qu'un amas de haine et de ressentiment, la comtesse ne pouvait pas le nier : elle avait d'excellentes raisons de vouloir sa disparition.
Tout ces mauvais sentiments, devait-elle les exprimer ?
Songeant à ses parents devenus absents, à cette maison condamnée à l'oubli et à son frère, qui n'aurait jamais d'avenir par la faute de tous ses décrets injustes et injustifiés. Cris... Lui, qui aurait tant voulu aider la société, il aimait tant ce monde !
Pourquoi est-ce qu'on leur volait leurs rêves ?
Pourquoi les loups-garou étaient-ils ainsi traités ? Qu'est ce qu'on pouvait y faire si on avait un sang hybride ?
La Serpentarde jeta un rapide coup d'oeil à sa baguette puis leva les yeux vers Ombrage, elle ne cilla pas, gardant un air parfaitement impassible.

Vous êtes désolée ? Pas autant que moi.
De quel côté êtes-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: In vino veritas (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
In vino veritas (libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Flashback] In vino veritas (Ausonius Niger et Numerius Petronius Vospicus)
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
/!\ FORUM MORT /!\ :: Exterieur :: Pré au Lard :: La Tête de Sanglier-
Sauter vers: